•  

     

    Saint-Michel de Brasparts, un sommet de légendes

    •   La chapelle Saint-Michel a été édifiée au XVIIe siècle. Du haut du mont Saint-Michel de Brasparts, on peut découvrir le réservoir de Saint-Michel, dit aussi lac Saint-Michel, créé entre 1929 et 1936 dans les tourbières du Yeun Elez. | 
    •  

     

     

    Parce qu'on le repère de loin grâce à sa silhouette si spécifique, on pourrait croire que le mont Saint-Michel de Brasparts est le point culminant des Monts d'Arrée. En fait, tout dépend de l'endroit d'où on le mesure...
     

     

    « Au sommet de la chapelle, on atteint les 384 m. Mais, en réalité, le mont ne fait que 381 m », remarque Joseph Pichon, président de l'association Leur Ar C'horneg de Saint-Rivoal et fin connaisseur des lieux. Autre fausse idée : même s'il s'appelle le mont Saint-Michel de Brasparts, le mont se situe bel et bien sur la commune de Saint-Rivoal !

    Au sommet du mont, trône fièrement la chapelle Saint-Michel édifiée au XVIIe siècle. « Autrefois, il y avait beaucoup de pardons. J'y ai assisté en 1958, il y avait un monde fou ! » se souvient Joseph Pichon.

    Dans les années 1950, le mont Saint-Michel servait de carrière. « Pendant longtemps, on y extrayait des pierres et puis, ça a été interdit parce que ça défigurait le site », raconte le président de l'association.

    Aujourd'hui, le mont qui offre une vue imprenable sur toute la chaîne des Monts d'Arrée et le Yeun Elez, nous renvoie au calme des campagnes paisibles de l'Argoat et attire des curieux venus des quatre coins du monde. Par beau temps, son sommet offre un des plus beaux panoramas sur le pont de l'Iroise et la baie de Morlaix.

    Les portes de l'enfer

    Outre la beauté des paysages et la facilité d'accès au site, les légendes liées à l'Ankou et aux loups ne cessent d'attirer les touristes. « Ma grand-mère est sûrement l'une des dernières personnes à avoir vu un loup sur le mont, raconte Joseph Pichon. En 1880, alors qu'elle gardait les vaches, un loup est apparu. Par sécurité, elle s'est réfugiée dans un arbre et les vaches se sont réunies en cercle par réflexe de survie. Le loup a ensuite pris la fuite. »

    Autre entité qui hante les légendes du mont : le diable. Un habitant de Saint-Rivoal rapporte qu'en 1955, René Nédélec, un facteur local, avait pour habitude de venir dans les classes remettre le courrier au directeur. Il avait une sacoche où il mettait le courrier, l'argent et les timbres.

    Un jour, il attacha à sa sacoche une ficelle. Intrigué, un élève lui fit remarquer que la ficelle traînait par terre. « Tais-toi ! Le diable est attaché à cette ficelle, tu ne le vois pas. Tout à l'heure en rentrant sur Brasparts, je vais l'amener au Youdig, au pied du mont Saint-Michel. » Le Youdig ? Un marais sans fond situé dans la tourbière du Yeun Elez, assimilé aux portes de l'enfer où l'on envoyait les âmes des condamnés...

    Le mont Saint-Michel de Brasparts a aussi le pouvoir d'inspirer les artistes. Un barde breton, Youenn Gwernig, lui a même dédié une chanson dans laquelle il raconte avec nostalgie sa promenade matinale au sommet du Mont dans la brume.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    9 commentaires
  • Pour la vie ...?

     

    Enchaînés...

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    9 commentaires
  • Saint Malô

     

    Saint Malô

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    11 commentaires
  • Côté sauvage Quiberonun petit coucou , je reviens bientôt sur mon blog, en vadrouille vers d'autres horizons....

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    7 commentaires
  • Un bouquet pour patienter....

     

    Je vous laisse pour quelque temps sur ce joli bouquet,  à bientôt et bon retour pour ceux qui travaillent...

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    9 commentaires